Exploitation Bovin viande – Equins – Arboriculture – Maraîchage - Sud Aveyron

  • Offre n° 41 - actualisée le 11/02/2022
  • Activité à reprendre - Pousthomy

Description générale de l’annonce

  • Exploitation située sur le canton Causse - Rougiers au cœur du Parc des Grands Causses, à 40 km de Saint Affrique, 40 km d’Albi et 150 km de Montpellier.
  • Altitude moyenne 650 mètres.
  • Contexte
  • GAEC à 2 associés, recherche un futur associé(e) ou un couple pour intégrer la structure au départ d’un des exploitants à la retraite au plus tard en 2023.
  • Atouts
  • ➔ Exploitation située dans une zone touristique au cœur du Parc des Grands Causses et à proximité des Monts de Lacaune.
  • ➔ Fort potentiel pour augmenter les productions existantes et la vente directe.
  • ➔ Bonne valorisation des produits transformés et vendus en direct.
  • ➔ Possibilité de diversification en arboriculture et maraîchage.
  • Exploitation
  • Type d'installation : En association ou société
  • Mode de cession : Cession de parts sociales
  • Activité : Culture, Arbres fruitiers. Culture, Maraichage. Elevage, Elevage de bovins viande. Elevage, Elevage équidés.
  • SAU : 80,00 ha
  • Logement repreneur : Logement à trouver
  • Description : Bovin viande de race Aubrac pour la production de broutards engraissés vendus pour une partie à l'entreprise Bouviala pour l’Italie et l’autre partie transformée pour de la vente directe.
  • Centre Equestre avec des chevaux pour les activités de cours d’équitation, promenade de groupes et dressage.
  • Production de pommes de terre, châtaignes et pommes (transformés en jus de fruit) vendus en vente directe.
  • La vente directe se fait dans différents commerces, au marché de Pays de Saint Sernin, au magasin Biocoop de Saint Affrique et auprès de particuliers.
  • Foncier :
    ➔ 80 ha SAU dont 45 ha en propriété et 35 ha en fermage. Le parcellaire est composé de deux blocs :
  • ➔ 40 ha groupés autour du siège de l'exploitation à une altitude variant de 600 à 800 mètres, assez vallonné avec des sols de type sablo-limoneux.
  • ➔ 40 ha groupés à 8 km du siège avec des sols de type Rougier.
  • ➔ Les baux des fermages sont reconduits sans difficulté.
  • Cheptel :
  • ➔ 21 vaches, 5 génisses de renouvellement et 2 taureaux de race Aubrac.
  • ➔ 16 chevaux dont 11 en propriété et 5 en pension.
  • ➔ 2 Poulinières pour le renouvellement.
  • Plantation :
  • ➔ 3 ha de céréales
  • ➔ 1 ha de pommes de terre
  • ➔ 2 ha de châtaigniers
  • ➔ 1 ha de pommiers
  • ➔ 10 ha de prairies temporaires
  • ➔ 63 ha de prairies naturelle
  • La récolte des fourrages se fait sous forme de foin.
  • L'exploitation conduite en BIO est largement autonome en fourrages mais des céréales et des aliments sont achetés.
  • L'exploitation est conduite de façon économe avec valorisation maximale de l'herbe.
  • La surface en céréales pourrait être augmenter pour rechercher l'autonomie car les surfaces labourables le permettent (environ 30 ha).
  • Bâtiment d'exploitation :
  • ➔ Une stabulation libre paillée construite en 2000 de 60 places adultes au cornadis et parcs à veaux.
  • ➔ Un hangar de stockage de 3000 m3 attenant à la stabulation pour le fourrage et le matériel.
  • ➔ Une écurie de 580 m2 pour les chevaux (qui va être rénovée).
  • ➔ Un tunnel de 120 m2 pour les chevaux.
  • ➔ Un tunnel de 300 m2 pour le stockage des pommes de terre et des châtaignes.
  • ➔ Un local de réception du public et stockage du matériel d'équitation.
  • Matériel :
  • Une grande partie du matériel est en propriété comme ; tracteurs, matériel de fenaison, matériel du sol, matériel de récolte des fruits.
  • L'autre partie est en CUMA ; épandeur à fumier, broyeur de bois.
  • Possibilités d'avoir à disposition d'autres matériels auprès de la CUMA.
  • Certains travaux du sol pourraient être délégués à une entreprise de travaux agricoles qui est à proximité.
  • Conditions de reprise :
  • L’entrée dans le GAEC se fera par le rachat de capital social. Les associés actuels sont ouverts à toutes propositions selon les attentes du ou des candidat(e)(s).
  • Une période d’essai sous forme de stage de parrainage (CEFI) ou de salariat est souhaitée.
  • Profil candidat recherché
  • Pas de préférence sur le profil du ou des candidat(e)(s).
  • Une personne ou un couple motivés pour partager le travail dans le GAEC, s’investir dans les productions actuelles et ouverts au développement de nouvelles activités.
  • Les associés actuels sont prêts à prendre et à former une ou des personnes sans compétences dans la mesure où elles souhaitent s’investir sur l’exploitation.
  • Observations :
  • Aujourd’hui le GAEC n’est pas en mesure de répondre à toutes les demandes de ventes directes, mais le potentiel de développement est largement possible économiquement pour accueillir 1 voire 2 associés(e)(s) supplémentaires.

Informations complémentaires sur l’environnement

  • Environnement socio économique :
  • ➔ Ecole primaire à 10 km à Saint Sernin sur Rance avec présence d'un ramassage scolaire.
  • ➔ Collège et Lycée à 42 km sur Saint Affrique avec présence d?un ramassage scolaire.
  • ➔ Maison de santé (médecin, cabinet d'infirmière, pharmacie) à 10 km à de Saint Sernin sur Rance.
  • ➔ Tous les autres services et commodités sont situés à 42 km sur Saint Affrique.
  • ➔ Pour l'hébergement, il y a possibilité de location de logements ou de maisons dans le village de Pousthomy à 5 km.
  • ➔ Une ancienne maison pourrait être réhabilitée sur le siège d'exploitation.

Type de clientèle

  • Une partie des broutards est vendue pour l’Italie
  • Les produits transformés (broutard en caissette de 5 kg, jus de pommes), les pommes de terre et les châtaignes sont vendus en direct :
  • ➔ Sur trois épiceries locales ; Belmont sur Rance, Saint Sernin sur Rance et Saint Affrique.
  • ➔ Au marché de Pays de Saint Sernin.
  • ➔ Au magasin Biocoop de Saint Affrique.
  • ➔ Auprès de particuliers.

Prix de cession

  • Prix en cours d'estimation