Christelle

« L’Aveyron m’a donné l’opportunité d’une reconversion professionnelle. »

  • Venue de Haute-Saône
  • Aide-soignante/EHPAD de Marcillac

L’interview !

C’était pour suivre mon ami muté en Aveyron.

Non, aucune. C’était une opportunité pour moi car c’est une reconversion d’être aide-soignante. Mes enfants étaient indépendants, c’était l’occasion de penser à moi et de me lancer dans une nouvelle formation, dans un nouveau métier.
Ce nouveau métier… après de belles rencontres… Lorsqu’on vient d’une autre région, c’est aussi à nous de faire le pas de rencontrer les personnes… Nous avons intégré une association “Les Vieux Volants”, une association de voitures anciennes.
Du fait que l’on soit à la campagne, c’est beaucoup de promenades, de balades. Beaucoup de choses sont gardées en Aveyron, comme les déjeuners aux tripoux…ça en fait partie.
On m’a donné l’opportunité de faire une reconversion professionnelle dans le métier d’aide-soignante… On m’a donné ma chance que ce soit au niveau employeur, Région… avec Pôle Emploi. Donc nouvelle expérience professionnelle, en même temps personnelle puisque j’ai suivi mon ami.
Moi je suis à 3 ou 400 mètres d’altitude, c’est les Pyrénées de loin, c’est tout, c’est tout le panoramique, toute cette verdure.
Au bord d’un lac dans un petit mobil-home ou partir sur l’Aubrac.
C’est le côté un peu festif, où l’on s’assoit à une table, un week-end de fête et qu’on partage le verre de l’amitié, le repas, les spécialités…
Quand on voit à Millau, ce grand pont associé à la campagne, à la nature et qui permet d’aller au-delà, de partir à la mer. Cette immensité, c’est l’Aveyron on sent qu’on est ouvert sur d’autres horizons !
Viens, viens en Aveyron, il fait bon vivre, on y est bien, on se sent chez soi en fait !
Fermer le menu