Géraldine

« J’ai rejoint l’Aveyron qui m’évoque des souvenirs de vacances. »

  • Venue de Paris
  • Pharmacienne de laboratoire/Nutergia à Capdenac

L’interview !

Le professionnel m’a amenée à quitter Paris pour aller dans des moyennes villes et après j’ai rejoint finalement l’Aveyron parce-que j’y avais des attaches, de par mon époux, et puis des souvenirs de vacances.

Y’a eu un choix parce-que j’ai résidé en Suisse. Il s’est posé la question : “ou c’est lui qui vient ou c’est moi qui venais ? ”… J’avais déjà travaillé sur Castres et moi j’aimais bien l’Aveyron; On a donc fait le choix que je vienne m’installer dans l’Aveyron.

Je descends mes enfants au car, après je vais sur mon lieu de travail, je récupère mes enfants, on rentre à la maison, quand il fait beau je vais étendre le linge… Voilà, je fais les tâches ménagères classiques et le week-end, on va à droite à gauche en Aveyron pour faire les tournois de foot, de karaté…

Le midi on mange ensemble, on rentre à la maison.
Et le soir, soit on a des activités, soit on joue de la musique, soit on prépare le festival

Oui j’avais été à l’aérodrome de Rodez pour voir “Tous contre le cancer”, c’est la démo de la patrouille de France.

Sur l’Aubrac.

Les fêtes votives, l’été.

Une vache Aubrac.

Il fait bon vivre en Aveyron.

… l’isolement possible, avoir un champ, la nature devant soi.

Fermer le menu