Marie-Lucie et Hugues

« On a racheté une ancienne
maison en pierre, avec
des ânes, des poules… »

  • Venus d’Auvergne en 2015
  • Hugues, médecin généraliste à la maison de santé de Villeneuve
  • Marie-Lucie, médecin nutritionniste au centre hospitalier de Villefranche

L’interview croisée !

La raison de quitter l'Auvergne ?

Marie-Lucie : Alors on a fait nos premières études de médecine d’externat en Auvergne. Moi, je suis originaire de Bourges, dans le Cher. Et on est parti pour l’internat.

Hugues : On avait besoin de changement aussi et puis en même temps, il y avait la nutrition qui était bien développée à Toulouse.

Marie-Lucie : Pour le côté professionnel. On avait des propositions de formation qui étaient plus intéressantes. Le département de médecine générale en Midi-Pyrénées est un des mieux en France.

Une raison de s’installer en Aveyron ?

Hugues : Les gens rencontrés et la possibilité de postes ici peut-être.

Marie-Lucie : L’occasion professionnelle oui. 

Une hésitation à vous installer en Aveyron ?

Hugues : Pas trop en fait parce qu’on n'a fait que l’Aveyron en stage.

Marie-Lucie : Moi j’avais essayé aussi à côté de Montauban, on a essayé la région toulousaine et clairement on voulait de la campagne. La vie en ville ne nous convenait pas.

Néo-aveyronnais des villes ou néo-aveyronnais des champs ?

Hugues : Des champs clairement.

Marie-Lucie : Villefranche est trop gros donc nous habitons Villeneuve !

Qu’est-ce que vous faites en Aveyron que vous ne faisiez pas avant ?

Marie-Lucie : Du jardinage.

Hugues : On a des ânes à la maison.

Marie-Lucie : On a racheté une ancienne maison en pierre que, c’est sûr, on n’aurait pas eue en ville, à Villeneuve avec 1 hectare de terrain, des ânes, des poules. Pour les enfants…

Hugues : une vie de néoruraux quoi !

Qu’est ce que vous ne faites plus en Aveyron que vous faisiez avant ?

Hugues : Rien en fait. Tout ce qu’on faisait avant, on continue ici.

Marie-Lucie : Les sorties culturelles peut-être mais c’est peut-être plus en lien avec les enfants qu’avec le secteur.

Hugues : On n’en faisait pas beaucoup non plus avant.

Marie-Lucie : On faisait plus de ciné, maintenant c’est plus à cause des enfants que du lieu je pense.

Votre journée type ?

Marie-Lucie : Réveil, déposer les enfants chez la nounou, à l’école

Hugues : On vérifie  les poules, que les ânes soient toujours là aussi.
Puis après on va bosser, le midi, je rentre à 13h, je rattaque à 14h puis le soir on récupère les enfants mais ça je pense que c’est assez typique de tout le monde, de tout jeune parent.

Marie-Lucie : Moi j’arrive vers 18h et après ça permet d’avoir une heure de temps à la maison pour jouer avec les enfants puis préparer le repas tranquille.

Hugues : Moi je rentre vers 19h30, 20h

Une expérience à vivre en Aveyron ?

Hugues : Les fêtes de village

Votre paysage préféré en Aveyron ?

Hugues : L’Aubrac

Un week-end en Aveyron ?

Marie-Lucie : Ben un week-end en Aubrac !

Hugues : On peut aussi faire un week-end ici en passant chez Carles (ndlr : restaurant).

Marie-Lucie : Oui après l’été, c’est aller se baigner dans les rivières, aux alentours, faire des pique-nique avec les copains du coin

Hugues : …faire des sorties vélo, vtt, non y’a plein de choses

Votre événement préféré en Aveyron ?

Hugues : Une soirée chez Jacky Carles.

Marie-Lucie : Tous les anciens co-internes de Rodez s'y retrouvent tous les ans, c'est une ferme où on fait de la canardothérapie et de la vinothérapie, à Monteils, c’est assez typique

Une photo de l’Aveyron ?

Hugues : C’est vrai que moi j’aime beaucoup les paysages d’Aubrac. Ici c’est sympa mais c’est pas aussi sauvage, c’est pas aussi vallonné.
Pour s’y installer, c’est trop perdu pour le coup.

Marie-Lucie : C’est très bien pour le week-end.

Hugues : J’aime bien que ce soit à proximité mais pas pour m’y installer.

Si vous étiez l’Aveyron, que diriez-vous à quelqu’un qui pourrait venir vivre en Aveyron ?

Hugues : Qu’y a pas à hésiter !

Marie-Lucie : Y’a des belles pierres, des belles maisons, y’a de la bonne bouffe, les gens sont sympas

Hugues : Les maisons sont jolies, y’a des belles pierres, que les gens soient sympas, qu’on y parle un peu rugby, que ce soit pas tout plat.

Fermer le menu